Opération détox pour vos campagnes YouTube Ads avec l’analyse des n-grammes

Réduisez par dix le temps consacré au processus d’optimisation

Arben Kqiku, acount manager at comtogether

Par ARBEN KQIKU

Vous cherchez à optimiser la gestion de vos campagnes YouTube Ads ? Vous ne voulez plus gaspiller votre budget publicitaire sur des chaînes YouTube toxiques qui échappent à vos filtres ? Vous avez l’impression de consacrer beaucoup trop de temps à la gestion de vos impressions publicitaires ? Si c’est le cas, cet article va assurément vous intéresser. En effet, l’analyse de n-grammes est peut-être la solution que vous recherchez.

Campagnes YouTube Ads : le problème des chaînes toxiques

YouTube est bien plus qu’un site web de partage de vidéos. Indépendamment de l’écosystème Google dont il relève, c’est le deuxième plus grand moteur de recherche du monde (ou le troisième en fonction de l’analyse que vous faites des chiffres). Comme tous les professionnels du marketing le savent déjà, YouTube offre donc de très grandes opportunités en matière de campagnes publicitaires.

Les chaînes toxiques sont l’un des principaux problèmes que rencontrent les grandes campagnes YouTube, car elles ne présentent aucun intérêt pour vous ou les objectifs de votre client. Certes, Google Ads vous permet d’assurer un suivi précis des chaînes sur lesquelles vos publicités sont apparues. Mais comment gérer efficacement un compte Ads intégrant de nombreuses campagnes qui diffusent simultanément des publicités sur plusieurs milliers de chaînes ?

Vous pourriez considérer que ces chaînes YouTube toxiques, prises isolément, constituent une marge d’erreur acceptable pour votre campagne. Après tout, quel peut être l’impact de quelques impressions mal ciblées ici et là ? Vous avez d’autres priorités – les chaînes YouTube qui bénéficient de la majorité des impressions et qui sont le cœur de vos campagnes. Néanmoins, si vous comptabilisez toutes les chaînes sans intérêt que vous avez ignorées pour prioriser vos ressources, vous constaterez vite que les montants engagés inutilement sont plus importants que vous ne le pensez.

Recourir aux n-grammes pour résoudre le problème des chaînes toxiques

Même si vous identifiez le problème des chaînes YouTube toxiques, la seule idée de vous y attaquer peut suffire à vous décourager. En effet, l’exclusion des chaînes non pertinentes et indésirables n’est possible qu’au niveau de la campagne. À moins de trouver une meilleure méthode, vous devrez donc supprimer manuellement chaque chaîne toxique une par une.

Imaginons que ce problème se pose à une échelle relativement modeste, dans le cadre de cinq campagnes YouTube menées sur dix comptes Google Ads. Vous devrez donc répéter cinquante fois la même opération fastidieuse et coûteuse. Le temps passé sur ces actions prend dès lors rapidement des proportions énormes. En l’absence de contrôle, le budget gaspillé peut s’avérer plus important que ce que vous escomptiez.

Nous avons une solution : l’analyse de n-grammes !

Un n-gramme est une agrégation ou un ensemble de symboles ou de mots : souvent utilisé dans le traitement naturel du langage, il permet aux algorithmes d’apprentissage automatique de comprendre les mots (ou grammes) ou d’en prévoir la probabilité, selon le contexte dans lequel ils sont utilisés. Remplacez la valeur n par le nombre de mots dans un groupe donné que vous voulez identifier : vous obtenez les n-grammes.

Dans le cadre d’une campagne publicitaire YouTube, une analyse de n-grammes vous permet de procéder à une ingénierie inverse de vos données pour optimiser davantage vos impressions, l’utilisation des mots clés et les dépenses publicitaires. Dans la seconde partie de cet article, nous allons étudier un cas pratique d’analyse de n-grammes sur une campagne publicitaire fictive.

Les n-grammes à l’œuvre dans vos campagnes YouTube

Étape 1: exportez les informations de chacun de vos comptes pour toutes les chaînes sur lesquelles vos publicités sont apparues.

Le tableau suivant recense un petit échantillon des chaînes qui n’ont généré qu’une seule impression. Aucune de ces chaînes ne fait partie du public que nous visons, ce qui constitue donc une dépense inutile. Nous devons dès lors les exclure, mais il serait très pénible de réaliser cette opération chaîne par chaîne.

small sample of channels that have generated just a single impression

Étape 2 : effectuez une analyse de n-grammes pour associer les impressions à des mots clés de noms de chaînes.

Dans notre exemple, nous avons décidé de nous pencher sur les unigrammes (ou 1 gramme).

kids, tv, for, topic, songs, okidokido, totoykids

Étape 3 : analysez les n-grammes que vous avez choisis et évaluez leur pertinence par rapport à vos objectifs.

Dans notre exemple fictif, nous constatons que les chaînes contenant l’unigramme « enfants » ont généré 47 impressions indésirables. N’oubliez pas que lors de campagnes réelles, ces chiffres seront sans doute beaucoup plus élevés, souvent supérieurs à 10 000 impressions.

Étape 4 : filtrez et automatisez l’exclusion des n-grammes qui sont, selon vous, toxiques pour vos campagnes YouTube.

Dans cet exemple, vous devrez donc exclure les 47 chaînes qui contiennent l’unigramme « enfants », car elles ont capté un grand nombre d’impressions alors qu’elles ne font pas partie du public visé. Allez dans l’onglet contenant les données brutes, filtrez tous les noms de chaînes qui contiennent l’unigramme « enfants » et faites une exclusion groupée !

Google spreadsheet interface

Cette analyse de n-grammes est d’une simplicité trompeuse. À grande échelle, cet outil très puissant vous permet de ventiler vos données, d’optimiser vos impressions et de gérer efficacement vos campagnes YouTube.

Et si vous optiez pour une détox ?

Chez comtogether, nous automatisons tout le processus, à l’exception de la partie relative à l’exportation des données. Nous déterminons alors les n-grammes qui sont toxiques pour les objectifs de nos clients. L’analyse de n-grammes nous permet de consacrer dix fois moins de temps à l’optimisation d’un compte Google Ads : un travail nécessitant une cinquantaine d’heures nous prend donc moins de cinq heures.

Cette méthode créative fait partie du large éventail d’outils à notre disposition pour optimiser notre workflow et garantir des résultats optimaux à nos clients.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question sur les rouages des campagnes YouTube, les chaînes toxiques, l’analyse de n-grammes ou tout autre sujet relatif à l’univers du marketing en ligne. Nous sommes à votre disposition pour vous aider.

Spread the word

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

About the author

Arben
Arben graduated with a Master in Psychology. Apart from keeping us in good mental shape, he brings his passion & creativity to data analytics and programs the automations that save our customers valuable time.